Ressentir & bien vivre nos émotions

Pensez à la dernière fois que vous étiez fâché, irrité ou contrarié. 

Que ressentiez-vous, comment avez-vous réagi ? Peut être vous êtes-vous montré cassant ou avez-vous laissé éclater votre colère? Peut-être n’avez-vous rien dit, mais que cette émotion vous rongeait de l’intérieur? 

Les émotions négatives coûtent beaucoup d’énergie, et génèrent un surplus d’énergie négative. Or, trop souvent nous laissons ces émotions prendre le dessus sur nos vies et sur les énergies positives. 

L’ESPRIT ET LE CORPS, UN TOUT

Toutes les émotions s’inscrivent dans notre corps. Selon la philosophie du yoga, l’esprit et le corps forment un tout. Ainsi, un accès de timidité fera rougir vos joues, tandis que vous contracterez les épaules en cas de stress. Quant aux peurs et aux tensions, elles vont souvent se loger dans le haut du dos, comme on le sait, mais également dans les hanches. 

Depuis que l’homme existe, nous réagissons aux situations difficiles par le combat ou par la fuite. Si aucune des deux options n’est possible, et c’est généralement le cas dans notre vie quotidienne, nous nous figeons. Et si nous ne pouvons pas évacuer cette crispation, elle a tout le loisir de s’installer durablement dans notre corps.

MIEUX VIVRES SES ÉMOTIONS

Bien sûr cela est très facile à dire et sans émotions, la vie serait ennuyeuse et perdrait de ses couleurs. Le but n’est donc pas de bannir les émotions mais bien d’être plus heureux, et de ressentir plus souvent de la joie de vivre, de la compassion et de l’amour. 

Ainsi pour mieux vivre vos émotions, prenez de la distance. En apprenant à les observer, les nommer et les analyser, elles commencent généralement à se diluer et il reste alors plus d’espace pour accueillir les émotions positives. 

LE PSOAS, RÉCEPTACLE DES ÉMOTIONS NÉGATIVES

D’un point de vu anatomique et plus concrètement concernant la gestion de nos émotions par le corps et la pratique physique du yoga : le psoas est très sensible aux messages que génèrent les émotions négatives dans notre corps. Ce muscle, qui rattache le tronc aux jambes, joue un rôle crucial dans la mobilité du bassin. Le stress entraîne une contraction du muscle du psoas, qui finit par se raidir et se raccourcir. Ce muscle étant relié au diaphragme, un psoas raide empêche également une respiration profonde. 

Les exercices d’ouverture du bassin travaillent sur les muscles profonds situés dans les hanches. Ils permettent de libérer des tensions accumulées dans le corps parfois de depuis plusieurs années. Il est donc normal qu’ils puissent parfois vous être inconfortables. Mais c’est souvent dans l’inconfort que l’on devient plus fort.

NOUS APPELER
NOUS TROUVER
HORAIRES

Ouvert du lundi au dimanche
9h00 — 16h00